Dimanche 3 septembre 2017 7 03 /09 /Sep /2017 10:30

 

 

 

Nous travaillons tous les trois comme vigiles dans une boite de surveillance privée.

Nous devons protéger des gens friqués, des gonzesses pleines aux as et qui se la pètent, comme on dit.

Il y a ces deux pétasses particulièrement chiantes et prétencieuses...

Avec mes deux potes, nous avons décidé de leur rabattre le caquet, à ces pouffiasses, en leur donnant une bonne leçon dont elles se souviendront longtemps.

Je peux vous dire qu'elles sont estomaquées, les enflures, lorsqu'elle nous voient débarquer dans l'appart de l'une des deux.

Pour les humilier nous les mettons en petite culotte et les jettons à genoux.

Nous leur attachons les mains dans le dos pour qu'elles ne puissent pas se débattre.

 



01-copie-1.jpg

 

 

 

 

Les deux pouffiasses font les dégoutées lorsque je les forcer à s'embrasser entre femelles.

Mais elle doivent s'exécuter...

 


 

02-copie-1.jpg

 

 


 

Et maintenant chacun de nous a droit à une bonne pipe !

Si leurs mecs les voyaient...

 


 

03-copie-1.jpg

 

 

 

Elles doivent se baiser l'une l'autre avec cet engin qui leurs ramone leurs intimités de salopes...

Ma parole, elle ronronnent comme des chattes en chaleur...

Ces putes jouissent !

 


 

04-copie-2.jpg

 

 

 

 

Ce n'est rien par rapport à ce qui les attend.

Nous les utilisons, ces salopes de femelles, pour assouvir nos envie de sexe, nos envies de les niquer en réalisant nos fantasmes.

Et les baisées dérouillent un max à grands coups de bite entre les cuisses, entre les fesses...

 



05-copie-2.jpg

 

 

 

 

Nous nous partageons les deux jeunes femmes devenues dociles pour profiter de tous leurs trous de salopes...

Trop bien de baiser comme ça !

 


 

06-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

07-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

08-copie-2.jpg

 

 

 

Lorsque nous avons bien jouis, lorsque nous nous sommes vidés les couilles dans leurs orifices de femelles, dans leur bouche, nous les emmenons à poil dans le parking.

Enfermées dans le coffre de ma bagnole, nous les amenons dans le garage de la boite pour nous nouvelle séance de baise sauvage.

Les deux pétasses ne peuvent qu'accepter toutes nos exigences sexuelles...

 



09-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

10-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

11-copie-2.jpg

 

 

 

A ce demander si elles n'apprécient pas le traitement que nous leur infligeons.

Elles ont l'air de jouir comme des truies...

 



12-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

13-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

14-copie-2.jpg

 

 

 

Après une nuit de baises brutales, de dominations et d'humiliations, nous jetons les deux salopes à poil dans la rue, sur le trottoir.

Qu'elles se démerdent pour rentrer chez elles, entièrement nues et souillées !...

Ce n'est plus notre affaire...

 


 

 


Par Le Pierre - Publié dans : Femmes abusées - Communauté : Sexe brutal.
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Mon délire de sexe brutal

  • : Le sexe brutal
  • : Salut aux amateurs de sexe brutal, méchant et sans pitié pour ceux et celles qui acceptent de s'y soumettre. Si vous aimez souffrir pour jouir, restez... Si vous aimez les amourettes romantique et cul-cul, partez ! Chaque jour je remets le couvert, alors si vous aimez le sexe sévère revenez... Découvrez le site du sexe brutal et méchant. Les pratiques extrêmes du sexe sado maso et fétichistes. Lorsqu'il faut souffrir pour jouir! Jade
  • Le sexe brutal
  • :
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
  • : 27/11/2009

Pages

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés